Burkina-semaine-1

Mission au Burkina Faso : La dixième semaine.

17 juillet 2017

Si vous voulez en savoir plus sur l’association avec laquelle je suis partie, c’est par ici : Afrika Tiss.


La dixième semaine :

 

 

Lundi 3 juillet :

Je commence ma journée en rangeant les tonnes de fils teints la semaine précédentes. Il faut d’abord démêler les paquets, pour les torsader et enfin les trier. Certains fils sont des mises au point couleur pour des clients extérieurs, d’autres les fils de la prochaine collection, les derniers sont des tests couleurs pour le catalogue couleur.

Boule le bébé chien nous ramène un poulet mort. Très sympathique. Après une enquête approfondie ce n’est pas lui qui l’aurait tué… Il l’aurait juste ramassé dans la poubelle, c’est-à-dire, au milieu de notre 6 mètres et devant notre porte.

En fin de journée, je bobine mes fils en coton filé main. Ils vont e permettre de faire un petit tissage. Sous la direction d’Abdoulaye, je tisse et il me donne de bons conseils (son oncle est le tisserand qui a en partie développé les tissages Afrika Tiss).

Tissage. #tissage #Déco #weaving #weavingbyhand #test #experimentations #cotton #coton #africa #afrique

A post shared by Jaillou (@jaillouu) on

Emma arrive ce soir, pour l’accueillir comme il se doit, nous allons à la réserve. Nous commandons les frites et attendons une bonne heure et demie avant de les avoir sur la table… Il n’y a plus de gaz, il faut que la femme des frites allume un feu de bois.

 

Mardi 4 juillet :

Les femmes commencent la formation d’alphabétisation. Elles sont toutes très heureuses d’aller à « l’école » comme elles le disent elles-mêmes. Les formateurs se sont présentés et ils ont l’air très bien. Mon avis sera confirmé par les prochains cours et les diverses méthodes utilisées pour l’apprentissage. Tout est très pédagogique, pas du tout dénigrants. J’admire beaucoup ses formateurs et leurs méthodologies d’enseignement. Les femmes ressortent ravies de leurs cours du soir.

Pendant ce temps, je joue avec les enfants :

Grignotage de tee-shirt. #afrique #Burkina #africa

A post shared by Jaillou (@jaillouu) on

 

Mercredi 5 juillet :

Je renoue des shiboris pour une nouvelle teinture à la feuille de mangue. Malheureusement, nous n’avons plus de gaz et je dois arrêter mes expériences jusqu’à ce que la voisine d’aille nous racheter du gaz. J’arrête donc ma teinture à la mangue pour la reprendre un peu plus tard.

Nazaire arrive dans la nuit et nous fait une petite frayeur. Nous n’étions pas au courant de son retour… Nous avons fait une mission commando afin de savoir s’il y avait vraiment quelqu’un dans la cour sans nous faire voir.

 

Jeudi 6 juillet :

Je commence une teinture à la liane mais je dois laisser le feu à Alima pour qu’elle puisse faire la cuisine. Elle transfert alors ma teinture dans un récipient qui fuyait et je perds une bonne partie de mon jus. Je suis un peu découragée car il faut que je recommence une fois supplémentaire.

L'heure de la sieste. #Burkina #sieste #timetosleep #babybébé #afrique #africa

A post shared by Jaillou (@jaillouu) on

L'heure de la sieste. #Burkina #sieste #timetosleep #babybébé #afrique #africa

A post shared by Jaillou (@jaillouu) on

 

Vendredi 7 juillet :

Le soir nous allons faire un tour sur le marché avec Emma pour aller voir les pagnes. Je ne peux pas résister et j’en rachète quelques-uns.

L'âne aux crins rouges. #âne #perruque #Burkina #africa #afrique #animal

A post shared by Jaillou (@jaillouu) on

 

Samedi 8 juillet :

Nous commençons la journée en allant chez la couturière pour confectionner de vêtements. Elle prend nos mesures et regarde les photos que nous lui apportons. Dans une semaine, nous allons pouvoir aller récupérer nos supers créations (enfin on espère). Abdoulaye nous prépare un super plat de pâtes à la sauce tomate. L’après-midi nous allons vers la mairie de Pissy à pied avant de prendre un taxi pour le centre équestre. C’est parti pour deux heures de balade dans la brousse, un chouette galop bien mérité et des paysages sublimes. Nous rentrons bien épuisés au centre en fin de journée.

Paysages. #africa #afrique #burkina #village #campagne #brousse #landscape #paysage

A post shared by Jaillou (@jaillouu) on

Tour de champ. #cheval #horse #balade #champs #campagne #chateaudeau #landscape #paysage #burkina #afrique #africa

A post shared by Jaillou (@jaillouu) on

Boutique bleue. #cheval #horse #burkina #afrique #africa #boutique #shop

A post shared by Jaillou (@jaillouu) on

 

 

Dimanche 9 juillet :

Lever aux aurores pour partir en excursion sur le site de Laongo. Laongo, c’est un petit village à 30 kilomètres de Ouaga, où il y a un très grand nombre de granites sculptés. Ces blocs ont été sculptés majoritairement des années 80 à aujourd’hui et certains sont vraiment impressionnants. Il faudra attendre mon retour pour les photos par contre, elles ont été prises majoritairement depuis mon réflex.

Visite à Laongo. #Laongo #visite #burkina #africa #afrique #granite #stone

A post shared by Jaillou (@jaillouu) on

Après deux heures de balade entre les pierres et au soleil, une bouteille d’eau et un tour de site plus tard, nous regagnons la voiture. C’est Ali, le chauffeur de Taxi préféré de Nathalie qui nous conduit. Nous allons ensuite passer quelques heures sous les manguiers, un espace très verdoyant près du barrage de Ouagadougou. Nous dégustons bières et arachides bouillies avant que la pluie nous déloge de ce petit coin de paradis.

Mosquée. #burkina #africa #afrique

A post shared by Jaillou (@jaillouu) on

Nénuphars. #lesmanguiers #burkina #africa #afrique #nenuphars #flowers #étang #paysage #lake #landscape

A post shared by Jaillou (@jaillouu) on

 

 


Sinon, je poste des mini trucs sur mon instagram perso si vous voulez voyager dans votre fil d’actualité : @jaillouu

Audrey.

Catégories
Sorties & Expo
Étiquettes