PARADIGME Eyewear

21 juin 2016

On a discuté avec les deux créatrices de la super marque de lunettes de soleil PARADIGME Eyewear. On te laisse lire leur super interview et le joli article pour découvrir leur travail. A la rédac’, on craque pour le côté minimaliste et brut. Viens vite admirer ces petites merveilles.



Qui se cache derrière PARADIGME eyewear?
Lucy et Céline, deux amies de longue date.


 Mais d’ailleurs Paradigme, c’est quoi?
« Paradigme », c’est avant tout un mot qui peut avoir bien des significations ! Pour nous, un paradigme c’est une autre vision du monde. Et c’est précisément ce que nous cherchons à apporter avec nos lunettes. Paradigme eyewear c’est un moyen de transmettre nos convictions en plaçant l’humain au centre du processus créatif. Plus concrètement, ce sont des lunettes imaginées comme des sculptures qui viennent orner le visage de celui qui les porte.

Lunette02-PARADIGMEeyewear-Raphelle-Muller


S’il fallait décrire Paradigme en 3 mots, ce serait?
Éco-innovation, unicité, humain. PAPER POWER !

Quel a été votre parcours avant de créer Paradigme et comment vous est venue l’idée ?
L’idée est venue de Lucy alors qu’elle préparait son diplôme à la HEAD (Haute école d’art et design de Genève) de Genève. Après des recherches sur les liens possibles entre luxe et développement durable, elle a créé le « Papercomposite », matériau conçu à partir de papier recyclé, puis les premiers prototypes de lunettes.

schema-cycle_Paradigme_eyewear

Très vite, le projet a été soutenu et a reçu de nombreuses distinctions. On a alors réalisé que Paradigme ne pouvait pas rester un simple projet d’études mais devait devenir une marque !

Lucy a fait des études de design et Céline des études de communication/marketing. On est sur la même longueur d’ondes et surtout très complémentaires 😉

Pouvez-vous nous parler de votre univers et de la façon dont il se retranscrit dans la marque ?Notre univers, c’est les éléments naturels bruts. Avec le papier transformé en Paper Composite, on retranscrit l’aspect du marbre, du sable ou d’un cratère de lune. Paradigme véhicule une esthétique minimaliste et brute, à l’image de notre univers.

Quelles sont vos inspirations principales ?
Pour Lucy, tout est parti de l’upcycling. C’est un mouvement formidable qui permet de restreindre la production en pérennisant nos ressources existantes. L’homme a déjà produit tellement de choses… Dans notre démarche, il est primordial de revenir à l’essentiel en créant avec ce qui existe déjà et qui n’est plus assez valorisé : le papier. Quelques grands noms de l’upcycling qui ont inspiré Lucy : Victor Papanek, Michel Braungart, William McDonough ou encore Ezio Manzini. Leurs regards alternatifs sur nos sociétés poussent à cette remise en question du design.

Les lignes franches architecturales sont aussi une grande source d’inspiration.

Full_collection_Paradigme_eyewear@Raphelle_Muller

Quels sont vos matériaux de prédilection et pourquoi ?
Le papier bien sûr ! C’est un marqueur du temps, un témoin de l’histoire humaine. En lui donnant une seconde vie avec nos lunettes, on le pérennise, on lui permet d’avoir une toute nouvelle histoire.
 Comment se passe la création/conception/production de vos produits ?
Toutes les lunettes sont produites localement dans la région de Genève, de la matière aux verres en passant par les charnières réutilisables. La production se fera aussi en séries limitées, chaque pièce étant unique et façonnée à la main.


Quelle est votre marque de fabrique, le petit détail qui fait la différence?
Notre marque de fabrique, c’est la matière, le PaperComposite. Ce n’est pas vraiment un détail mais c’est clairement cela qui fait la différence 😉

Notre marque de fabrique, c’est aussi notre manière de réinventer le processus créatif et la manière de consommer. Du moins apporter notre pierre à l’édifice qu’est le « mieux consommer ».

Nous avons entendu parler d’un crowdfounding? Pouvez-vous nous en dire plus?
L’objectif : préparer un vrai lancement pour 2017, avec 50 premières paires exclusives. Nous avons jusqu’au 25 juin pour récolter la totalité de la somme – on y est presque et nous sommes pleines d’espoir !! C’est ICI pour voir leur page.

Quelle est la collaboration dont vous rêver ?
Nous avons beaucoup de rêves mais il est encore un peu tôt pour les dévoiler 😉

Une anecdote rigolote à nous raconter sur votre rencontre, votre travail, la marque ?
Notre rencontre… Un coup de foudre amical dans le local à poubelles de la maison Pierre Hardy ! Céline était en stage au service de relations publiques et Lucy au studio de design. Depuis ce jour là, on ne se quitte plus ☺


 Quels sont vos projets pour la suite ?
Créer la collection n°2, n°3 et ainsi de suite. Collaborer avec des créateurs qui nous inspirent, dans plein de domaines différents. Aller toujours plus loin sans jamais perdre de vue le point de départ, et surtout toujours se réinventer.


Qu’est-ce qu’on pourrait vous souhaiter?

Que le soleil revienne un jour pour de bon 😉 Sinon, on se mettra aux lunettes de vue !

Si votre marque était une chatte, elle serait…
Une chatte en papier, un magnifique origami.


Où peut-on vous suivre?
Sur Facebook
Sur WeMakeIt
Et bientôt, sur Instagram et sur notre site !

 


 

 

 

Étiquettes