SUPER-CAPU

28 juillet 2016

Ton petit nom ?
Super Capu.
Qui es-tu, d’où viens-tu ?
Parfois je suis Super Capu, une guerrière aux mirettes féroces et redoutables ; parfois je suis Punkette, une rebelle aux cheveux bleus pétants ; parfois je suis Maman, une chatte qui fond devant son chaton. J’crois bien que mes parents m’ont conçue dans une orgie de miroirs, et qu’ils ont mis au monde une boule à facettes.
Tes plus grandes passions dans la vie ?
Comme toute guerrière respectable, je mets mon corps à l’épreuve de la douleur et du self-contrôle en me faisant grandement percer et tatouer, et l’étape des performances viendra bien assez tôt. Quand je ne me fais pas trouer, j’écoute de la musique qui décrasse les oreilles, je dévore des bouquins, j’écris des textes pas trop mauvais, je me trémousse en Dr Martens sur des sols collants de bière, je me fight avec d’ignobles gens à coup d’arguments féministes, j’éblouis mes camarades en tournoyant sur moi-même (quoi, c’est pas fait pour ça une boule à facettes ?).
Ton talent caché ?
 Tellement caché qu’il est introuvable.
Comment as-tu connu Ta Chatte ?
Une amie, qui a bon goût, a liké la page, et j’ai fait ma commère en allant voir ce qu’était Ta Chatte. Puis finalement j’ai liké aussi, et ce fût le début d’une magnifique histoire d’amour.
3 bons plans à faire dans ta ville ou ailleurs ?
 Les Machines de l’île de Nantes, qui n’ont qu’un seul but : faire rêver petits et grands. Et ça marche.
Le Vancouver, qui est un tout petit café perdu au cœur de Nantes, mais qui vaut grandement le détour pour sa carte variée et succulente, ses gérants adorables, et son ambiance bucolique et intimiste.
 Le Voyage à Nantes, qui propose chaque été de parcourir la ville de monuments en monuments, d’expos en expos, avec des spectacles et des œuvres éphémères dans toute la ville.
Peux-tu parler de tes missions pour le magazine ?
Lesdites missions sont, hélas, bien peu nombreuses : quelques critiques littéraires, que je reprendrai lorsque mon agenda de business-chatte me le permettra (je passe actuellement plus de temps à me décrasser les oreilles qu’à instruire ma cervelle).
Où est-ce qu’on pourrait te croiser un vendredi soir ?
 A l’heure où j’écris ces lignes, nous sommes un vendredi soir, et je suis affalée comme une vieille sur mon canapé, à pianoter fiévreusement sur mon clavier. Je suppose donc que l’on pourrait me croiser devant mon pc. Ou devant une pinte de Moustache (excellente bière Nantaise) dans un pub crasseux.
Des projets ?
 L’ouverture d’un bar à tisanes – galerie de tatouages, à Nantes. Un lieu qui s’annonce aussi fou que moi. Et puis sinon, j’en finirai jamais de me faire tatouer.

Où peut-on te suivre ?
 Sur Facebook, à la tête d’une communauté de licornes dévergondées : La Théière fumante. J’ai aussi un site internet pour mettre en forme toutes mes belles idées. Mon site se refera d’ailleurs tout bientôt une beauté.




Portrait chinois
Si tu étais un animal, tu serais… Un chat, pour sentir la liberté ébouriffer mes poils.
Si tu étais une couleur, tu serais… Le rouge, couleur symbolique de la puissance, de la passion, de la rage de vivre.
Si tu étais un film, tu serais… Aucune idée, j’suis pas vraiment cinéphile.
Si tu étais une musique, tu serais… Y en a tellement que je préfère ne pas discriminer les autres. Mais si je devais être un-e artiste, disons Elvis Presley.
Si tu étais un pays pour passer tes vacances, tu serais… Le Japon, l’un des rares pays à faire de la poésie et de la folie une symbiose inébranlable.
Si tu étais un plat de pâtes, tu serais… Sauce tomate et parmesan.
Si tu étais un fruit de mer, tu serais… Une moule. 
Si tu étais un truc gras, tu serais… Du Nutella, parce que… Parce que Nutella, prout !
Si tu étais une expression beauf, tu serais… J’en ai v’là marre des beaufs.
Si tu étais un phénomène de mode, tu serais… Une boule à facettes.
Si tu étais une fringue de ton placard, tu serais… Une culotte trouée.
Si tu étais une chatte, tu serais…. La chatte Potté. En mode badass.

tetecapu

Un petit mot pour conclure? Roule ma moule !

Catégories
Portraits
Étiquettes