BRASIYOU

18 novembre 2016

On a discuté avec Lucie, la créatrice de BrasiYou. Elle nous parle de son amour pour le brésil, de sa jolie marque. Avec l’équipe, on a tout de suite craqué pour l’univers de ses créations. Ça nous a fait danser la samba et bouger nos jolis popotins.

Comme on ne te racontera jamais aussi bien cette histoire que Lucie, on te laisse lire son petit portait dans la suite de l’article.

img_8717


Ton petit nom?
 Lucie ou luluberlu ou superflu 
Qui es-tu, d’où viens-tu?
 J’habite comme Heïdi dans les montagnes à Annecy,  mais j’ai trahi mes origines , en vrai je suis insulaire. Née dans les îles (Caraïbes), grandi en Corse, c’est de là que me vient mon obsession pour la plage, le soleil, la chaleur , bonheur (avec l’accent de CHICO). Le Brésil possède 7000 km de plages, il n’attendait que moi et il m’ouvrait les bras !
 Pourquoi la marque s’appelle-t-elle BRASIYOU?
BrasiYou c’est un jeu de mot avec Brésil qui s’écrit Brasil en portugais mais se prononce BRAZIOU phonétiquement. l’idée étant de proposer  un artisanat unique et originaire du Brésil, to You quoi !
 Quelles ont été tes motivations pour monter ta boite?
Mon attachement au Brésil et l’envie de créer un projet éthique : valoriser le travail manuel de femmes indépendantes, et faire venir la joie de vivre des brésiliens jusqu’ici. 
Tes plus grandes passions dans la vie?
Le Brésil et le surf 
Ton talent caché?
 Je sais jouer Felix le Chat au piano ! Après 10 ans de piano c’est le seul morceau que je suis capable de jouer (enfin le début).
Comment as-tu connu Ta Chatte?
 En suivant Gigi créatrice engagée dont vous avez tiré le portrait récemment ! j’ai adoré le ton décalé et le style de votre mag !
Peux-tu parler de tes créations, de ton travail?
 La gamme principale de BrasiYou est une ligne de sacs et coussins racontant Rio. Elle est fabriquée dans une ONG qui offre des cours de couture aux mère de famille d’une communauté vivant dans une favela. Le côté super intéressant est de faire évoluer cette ligne en apportant toujours des formes nouvelles ainsi que trouver des tissus originaux et tropicaux adaptés aux tendances d’ici . C’est passionnant de travailler en collaboration avec des brésiliennes, il y’a un vrai échange et un respect mutuel. Je choisis aussi des artisanes qui ont un univers distinctif et j’essaie de les mettre en avant, de valoriser leur créativité . Le but n’est pas de tirer profit de leur art mais de le faire découvrir aux autres. 
Une petite anecdote à nous raconter sur ton travail?
 Grâce à BrasiYou je peux allier travail et surftrip entre copines… ce qui est j’avoue un certain avantage ! 
 Présente-nous les personnes avec qui tu travailles!
 Ici il ya Zoé, ma stagiaire touche à tout et un peu rebelle mais indispensable 🙂
La bas, il y’a une dizaine de femmes passionnées qui découpent, cousent, assemblent et tissent des pochettes, des maillots, des sacs et des bijoux ethniques.  
Ces partenariats ont donné lieu à de belles rencontres, transformées en amitié et en échanges quotidiens grâce à whatsapp quand je ne suis pas sur place ! 
Où est-ce qu’on pourrait te croiser un vendredi soir?
Annecy étant une toute petite ville, on risque de se croiser dans un restau savoyard ou au bar à vin du moment… Sinon, quand je monte à la capitale, je traine dans le 11e pas très loin de Bastille, pour son côté animé en permanence et très central.
Où peut-on te suivre?
 Sur mon site
Ma page facebook BrasiYou
Mon instagram BrasiYou

dsc_12424mp


Portrait chinois
Si tu étais un animal, tu serais… une chatte évidemment 
Si tu étais une couleur, tu serais… Bleu comme l’océan
Si tu étais un film, tu serais… Le grand Bleu, toujours pour la mer
Si tu étais une musique, tu serais… La BO du Grand Bleu
Si tu étais un pays pour passer tes vacances, tu serais…  A ton avis ?  le Brésil, d’ailleurs c’est toujours la où je vais!)
Si tu étais un plat de pâtes, tu serais… des carbo avec plein de crème fraîche
Si tu étais un fruit de mer, tu serais… une huître, pour le côté peu ragoutant mais finalement trop bon
Si tu étais un truc gras, tu serais… de la crème entière, j’ai des origines normandes
Si tu étais une expression beauf, tu serais… Tu vas à la pistoche?!
Si tu étais un phénomène de mode, tu serais… Carmen Miranda avec ses bananes et fruits tropicaux sur la tête
Si tu étais une fringue de ton placard, tu serais… un bikini pour le côté brésilien
Si tu étais une chatte, tu serais…. une chatte tropicale !

unnamed-1

Un petit mot pour conclure? Merci Ta Chatte vous êtes curieuses et loufoques, tout ce qu’il nous faut pour prendre la vie avec légèreté ! 


Bonne nouvelle, Lucie revient très bientôt chez nous pour te présenter des supers trop jolies housses de coussins fabriquées à la mais au Brésil.

Restez dans la place. <3

Catégories
Portraits
Étiquettes