No poo – Low poo / Coralie

11 mars 2017

 

Il y a quelques mois déjà, j’ai entendu parlé par le biais d’une copine parler de ce principe du low poo / noo. En plus clair, il s’agit d’apprendre à ses cheveux à être moins lavés et / ou bien de les laver avec des shampoings issus du commerce mais «safe» (c’est-à-dire sans produits néfastes pour votre cuir chevelu) ou encore, des shampoings 100 % fait maison (toi apprenti chimiste, coucou!).

tumblr_ngy59cdfGX1sg3kaoo1_500

Je ne me lave personnellement les cheveux qu’une à deux fois maximum par semaine, mais nombre de mes amies ont plutôt pour habitude de les faire mousser tout les 1 voir 2 jours.

Cette chouette copinette a des cheveux soyeux, doux, longs, bouclés, vraiment vraiment beaux. Elle a choisit tout d’abord de faire une cure de sébum, autrement dit de ne pas laver ses cheveux pendant trois semaines, pour en extraire tout les mauvais produits qui ont été absorbés au préalable.

Maintenant, elle se lave les cheveux une fois par semaine… avec deux œufs. Curieuse, j’ai demandé une petite démo : les jaunes s’appliquent sur le crâne tandis que le blanc ne se répand que sur les longueurs. On laisse reposer. Un peu. Puis on rince, deux fois à l’eau (pas trop chaude ni trop froide sinon apparemment ça cuit! #omelette) puis une dernière fois au vinaire de cidre.

Résultat : mes bouclettes ont retrouvé tout leur panache de mon enfance!

tumblr_okf37iowWG1rpduwho1_500

Pour être tout à fait honnête, je ne suis pas une experte, j’explique juste ce que j’ai (je crois) compris. ( J’ai rejoins la Communauté No Poo (FR) sur facebook pour essayer de comprendre un peu mieux toutes ces histoires – il y a même des demoiselles qui ne se lavent les cheveux que à l’eau! )

Les cosmétiques testés sur des animaux me questionnent et m’embêtent depuis un petit moment. Aussi, le choix de l’oeuf me pose quelques problèmes éthiques ayant pour but ultime un penchant vegan, mais j’ai trouvé néanmoins d’autres alternatives possibles :

  • des poudres ayurvédiques
  • du hénné neutre
  • bicarbonate de soude
  • miel

Je n’ai pas encore testé, mais je suis sur l’affaire. Le miel, j’ai un peu peur, j’avoue. Une image étrange se met dans ma tête rien qu’à y penser… Mais pourquoi pas! En espérant que cela vous inspirera mes jolis minous!

 

 

Coralie.